Procédures Covid-19

 

PROCÉDURE DES ÉVALUATIONS PENDANT LA COVID-19

En raison de la pandémie qui sévit actuellement, certaines modifications ont été apportées à notre procédure habituelle pour les évaluations.

D’abord, la télépratique doit être favorisée lorsque possible. Ainsi, avant le premier rendez-vous d’évaluation, le/la évaluateur/trice contacte le/les client(s) pour fixer un rendez-vous téléphonique afin préciser le motif de consultation et établir l’anamnèse (ce rendez-vous peut également être réalisé par vidéoconférence).

Ensuite, compte tenu de la nature des évaluations, nous jugeons qu’il est nettement préférable de rencontrer les clients en personne lors du ou des rendez-vous d’évaluation. En effet, ce type d’évaluation implique la manipulation de matériel et l’utilisation d’outils qui peuvent difficilement s’appliquer dans un contexte de télépratique. De plus, nos locaux constituent un endroit optimal pour les évaluations (environnement contrôlé, distractions visuelles ou sonores limitées, lieu neutre). Cependant, la distance de 2 mètres recommandée par les instances gouvernementales n’est pas toujours possible dans un tel contexte. Ainsi, les mesures sanitaires suivantes sont mises en place pour limiter les risques de transmission:

  • Le/la évaluateure/trice et les clients se lavent les mains avant et après l’évaluation ainsi qu’au retour des pauses;
  • Les bureaux sont équipés de panneaux de protection en plexiglass;
  • Le/la évaluateure/trice utilise des gants au cours de l’évaluation;
  • Les surfaces et le matériel sont désinfectés après chaque rencontre d’évaluation;
  • Un masque est porté au besoin par le/la évaluateure/trice (lorsque la distance de 
2 mètres ne peut être appliquée ou en l’absence de panneau de protection, par exemple lors des transitions).

À la suite de l’évaluation, une date est fixée pour la transmission des résultats. Cette rencontre bilan peut se faire en personne ou par vidéoconférence, selon la décision 
conjointe du/des client(s) et du ou de la évaluateure/trice. Si la rencontre se fait en personne, les mêmes règles sanitaires susmentionnées s’appliquent.

Les mesures mises en place visent à limiter le risque de transmission, bien qu’il soit impossible de réduire ce risque à zéro. Chaque client a le choix d’accepter ou non une évaluation en personne. Si le/les client(s) refuse(nt) l’évaluation dans ce contexte, celle- ci pourra être repoussée à une date ultérieure.

Enfin, si le/les client(s) ou le/la évaluateure/trice présente(nt) des symptômes de la COVID-19 le jour de l’évaluation, celle-ci devra nécessairement être reportée à une date ultérieure.

– Équipe Cogito